Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » «Hostile», ou quand le cinéma ose dépasser la frontière des genres

«Hostile», ou quand le cinéma ose dépasser la frontière des genres

4 minutes de lecture
par Jonas Follonier
0 commentaire

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Il fallait oser. Marier en un film le cinéma d'épouvante fantastique et le drame romantique. Tel a été le défi de Mathieu Turi avec son premier long-métrage. Ce jeune cinéaste français se lance dans une carrière prometteuse: le film qu'il a présenté hier soir au NIFFF (Neuchâtel International Fantastic Film Festival) succède à une expérience cinématographique remarquable. Fort de deux courts métrages qui ont marqué les mémoires, Mathieu Turi a travaillé comme assistant réalisateur auprès de géants tels que Clint Eastwood, Quentin Tarantino ou encore Woody Allen.

Contact

© 2022 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl