Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Jean-Claude Michéa, un philosophe établi à la campagne

Jean-Claude Michéa, un philosophe établi à la campagne

par Antoine-Frédéric Bernhard
0 commentaire
Confluence de la Douze et du Midou à Mont-de-Marsan, ville fortifiée des Landes près de laquelle habite le philosophe Jean-Claude Michéa, partisan de la «décence commune» d’Orwell. © Wikimédia CC 3.0

Essayiste important de la scène intellectuelle francophone, Jean-Claude Michéa vit désormais dans un village reculé du sud-ouest de la France. Retour sur une œuvre et un parcours singuliers.

Né à Paris en 1950, Jean-Claude Michéa fut élevé par des parents communistes, tous deux permanents du Parti: un père journaliste sportif de la presse «rouge», une mère sténotypiste. Si lui-même n’a appartenu au Parti que peu de temps (il le quitte dès le début des années 70, révulsé par le totalitarisme soviétique), Michéa ne manque pas aujourd’hui de reconnaître sa dette à l’égard du communisme français de l’époque. Sur les ondes de France Culture en 2019, il en parlait comme d’une «contre-société extraordinaire», un monde à part entière qui structura toute son enfance à une époque où le Parti représentait encore un quart des électeurs.

Après des études à la Sorbonne, Michéa devint pro

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl