Archives par mot-clé : campagne

Ce que révèle le nouveau Conseil national

Les lundis de l’actualité – Jérémie Bongiovanni

La période qui a précédé les élections fédérales n’aura pas offert un débat de fond. L’écologisme aura été omniprésent, évinçant les questions d’Europe, de prévoyance vieillesse ou d’assurance maladie. Au contraire de la campagne en amont, les résultats, eux, sont très intéressants: la gauche ne représente pas les ouvriers qu’elle veut défendre et la fracture entre ville et campagne est consommée.

Lire la suite de l’article
Publicités

«Le milieu de l’horizon», au carrefour d’une vie

Les mercredis du cinéma – Kelly Lambiel

Adapter un roman est aujourd’hui chose courante au cinéma. Mais porter à l’écran un livre récompensé par plusieurs prix littéraires en n’ayant soi-même qu’un long-métrage au compteur, c’est plutôt ambitieux. De l’auteur à l’acteur principal, en passant par l’équipe de production et la réalisatrice, Le milieu de l’horizon est un produit helvétique (presque) pur souche qui, emprunt de couleur locale, parvient à s’ouvrir sur des thématiques actuelles et, surtout, profondément universelles.

Lire la critique

#jesuismaurice

Le Regard Libre N° 53 – Jonas Follonier

L’affaire a fait grand bruit dans le Royaume de France. C’est l’histoire d’un coq nommé Maurice et dont le cri matinal gêne un couple de retraités. Ceux-ci sont des citadins venant passer leurs vacances à Saint-Pierre d’Oléron. Le cocorico de leur voisin Maurice les incommode tellement qu’ils sont allés jusqu’à envoyer des plaintes à répétition et entamer des visites d’huissier. Face à eux, la propriétaire du gallinacé, Corinne Fesseau, et le maire de la commune, Christophe Sueur. Ceux-ci ne l’entendent pas de cette oreille, pour ainsi dire: vouloir interdire le bruit du coq, c’est imposer le mode de vie citadin à la campagne. Pourquoi ne pas interdire les bruits de cloche et les oiseaux qui chantent, pendant qu’on y est?

Lire la suite de l’éditorial

Et finalement, le pragmatisme s’impose

Les lundis de l’actualité – Nicolas Jutzet

C’est un plébiscite pour le Conseil fédéral! Dans un contexte international de révolte contre les élites qui seraient déconnectées des réalités du quotidien des gens,  l’expression démocratique pragmatique sortie des urnes ce dimanche 25 novembre est à saluer. Victoire sur toute la ligne pour les «sept sages».

Malgré le populisme ambiant, le Conseil fédéral maintient le cap

Obligé d’affronter deux campagnes d’une rare malhonnête intellectuelle, celle de l’initiative populaire «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination)» et celle qui visait à refuser la modification de la base légale pour la surveillance des assurés, l’exécutif aura su se faire entendre et rallier une majorité des citoyens derrière lui. Une force tranquille.

Continuer la lecture de Et finalement, le pragmatisme s’impose

Initiative «contre les juges étrangers»: un enjeu de forme plutôt que de fond

Le Regard Libre N° 44 – Diego Taboada

Le texte proposé par l’UDC représente indubitablement un danger pour le pays. Malgré une mobilisation hors norme contre l’initiative, la campagne est difficile. La gestion de la communication sera déterminante dans le rejet de l’initiative, bien plus qu’un débat sur des arguments de fond.

Continuer la lecture de Initiative «contre les juges étrangers»: un enjeu de forme plutôt que de fond

L’UDC et les autres

Les lundis de l’actualité – Jérémie Bongiovanni

«En fait d’avenir, les prétendus esprits progressifs n’ont l’initiative sur rien.»
François-René de Chateaubriand

Alors que l’élection de deux nouveaux conseillers fédéraux et les élections fédérales nous mènent vers des semaines passionnantes pour la politique suisse, l’UDC occupe le devant de la scène avec son initiative pour l’autodétermination, s’opposant une nouvelle fois au reste de la classe politique. Cette fois-ci, la situation semble cependant différente; le contexte a évolué. Pourquoi les opposants à l’initiative font-ils fausse route et que peut-on apprendre de l’UDC dans cette campagne ? Tour d’horizon.

Continuer la lecture de L’UDC et les autres

« Burning », quand le cinéma laisse un désir

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« – Tu ne demandes pas quel est le problème ?
– Des problèmes, il y en a tout le temps. »

Une camionnette blanche filmée par l’arrière, un jeune livreur qui fume une cigarette. Celui-ci prend ses paquets à l’épaule et les apporte dans un magasin. A l’entrée, deux filles sont chargées de la promotion des articles. En tenue sexy, elles dansent devant la porte en proposant une tombola aux clients. Le livreur sort et se fait appeler par son prénom. « Jongsu ! » Il s’approche de la danseuse publicitaire. Apparemment, ils se connaissent. Jongsu n’en a aucun souvenir. Quoi qu’il en soit, se tisse entre les deux une amitié silencieuse et étrange. Sans trop tarder, lesdites retrouvailles finissent au lit pour une aventure sexuelle. La jeune fille part en voyage. A son retour, elle demande à Jongsu de venir la chercher à l’aéroport. Mais elle est accompagnée d’un « Gatsby coréen ». Le nouveau duo devient trio, et le cauchemar général apparaît.

Continuer la lecture de « Burning », quand le cinéma laisse un désir

« Amori », ma per favore !

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Plutôt que me remettre avec toi, je préfère me tuer. »

Claudia et Flavio tombent amoureux. Ou plutôt, c’est Claudia, professeur de littérature surexcitée et très sentimentale, qui tombe amoureuse de Flavio, lui aussi professeur de littérature. Le coup de foudre advient lors d’un colloque universitaire. « Je crois que je suis tombée amoureuse de toi », lui dit-elle vite fait bien fait lors de leur première discussion en tête-à-tête dans un restaurant. Surpris, Flavio se laisse séduire.

Continuer la lecture de « Amori », ma per favore !

« Everybody knows » that the dice are loaded

Les mercredis du cinéma – Thierry Fivaz

Film d’ouverture de la 71e édition du Festival de Cannes, Todos Lo Saben (ou Everybody Knows), du réalisateur iranien Asghar Farhadi, dépeint une Espagne touchante, poignante et réaliste.

Continuer la lecture de « Everybody knows » that the dice are loaded