Archives par mot-clé : bière artisanale

Le FestYmalt a soufflé sa quatrième bougie

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Depuis ses débuts en 2016, l’association FestYmalt, basée à Yverdon, n’a eu de cesse de promouvoir la scène brassicole suisse, avec l’ambition de combler aussi bien les amateurs confirmés que les néophytes curieux «qui, après cette journée, ne boiront plus jamais une bière de la même façon», annoncent les organisateurs. Retour sur une édition 2019 des plus savoureuses.

Lire la chronique
Publicités

A la mine!

Les vendredis de la microbrasserie – Florent Aymon

Après avoir découvert la semaine dernière une brasserie qu’il n’y a désormais plus besoin de présenter, nous restons cette semaine en terres vaudoises à Bex. C’est là que se cachait une vraie microbrasserie (500 litres produits par brassin) dénommée «Brasserie de la mine». Aujourd’hui, elle a entamé sa mue à travers un outil de plus en plus utilisé pour les projets personnels, le crowdfunding.

Lire la chronique

Docteur Gab’s, la recette d’une bière plus qu’artisanale

Les vendredis de la microbrasserie – Jonas Follonier

Dans la zone industrielle de Puidoux, à quelques minutes de train de Lausanne, se nichent les tout nouveaux locaux de la désormais réputée Brasserie du Docteur Gab’s. Et autant vous dire que ça claque. Surtout quand c’est son directeur Reto Engler qui nous fait visiter son industrie, tout en répondant à nos questions indiscrètes.

Lire la chronique

Le Salon de la Bière à Conthey

Les vendredis de la microbrasserie – Florent Aymon

Eh oui, malheureusement, vous recevez l’information trop tard: le plus grand rassemblement de brasseries artisanales suisses s’est tenu à Conthey (VS) samedi dernier et a obtenu un succès bien meilleur qu’attendu. Retour sur ce nouvel événement national autour des brasseries artisanales.

Continuer la lecture de Le Salon de la Bière à Conthey

Le jour de la marmotte

Les vendredis de la microbrasserie – Arthur Schneiter

Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire! Lâchez tout et prenez un train, bus ou métro direction place de la Riponne. Haut lieu de la saison estivale lausannoise, terrasse extrêmement prisée au moindre rayon de soleil, la Grenette a rouvert ses portes au public mercredi et jeudi dernier. Démarrée en grandes pompes par un mini-festival de deux jours, la sixième saison du bar en plein air est officiellement lancée. Je m’y suis rendu hier soir afin de tâter le terrain, bière à la main.

Lire la chronique

La Fée Maltée prend ses quartiers à Echallens

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Active depuis plusieurs années déjà, la brasserie de la Fée Maltée passe à la vitesse supérieure dans ses nouveaux locaux, situés dans la zone industrielle de La Clopette à Echallens. Retour sur l’inauguration d’une nouvelle venue prometteuse.

Lire la chronique

Aare Bier: quand la Bavière s’invite en terres bernoises

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

A l’image du reste du pays, la capitale helvétique et ses alentours ne sont pas en reste en matière de bières artisanales: cap aujourd’hui sur la brasserie Aare Bier, l’un des fers de lance de l’arsenal brassicole bernois. 

Fondée en 2006 à Bargen, dans le Seeland bernois et sur les rives de l’Aar, la brasserie Aare Bier a connu un succès particulièrement retentissant ces dernières années, au point de devenir une référence régionale. On la retrouve en effet dans la plupart des magasins de la région, ainsi qu’à de nombreux événements. Elle commence également à s’exporter avec une réussite notable dans les autres cantons, après s’être plutôt cantonnée aux frontières régionales ces dernières années.

L’une des raisons de ce succès est incontestablement le soin tout particulier accordé au choix des ingrédients: l’eau provient en effet des sources, très pures, de la Bargenschanze, et les houblons et levures sont méticuleusement sélectionnés parmi des souches suisses et allemandes. La tradition ancestrale du brassage à l’allemande est également au centre de la philosophie de la brasserie, et toutes les bières sont brassées conformément à la Reinheitsgebot de 1516, édit sur la pureté de la bière faisant encore parole de loi dans le milieu du brassage outre-Rhin.

Les bières produites par la brasserie Aare Bier sont donc résolument typées germaniques, à commencer par la Kellerfrisch, bière blonde non-filtrée. Son goût vif aux arômes fins et travaillés la rend très accessible et facile à boire, et son caractère affirmé en fait une alternative avantageuse à la plupart des lagers.

La Weizen, bière blanche plusieurs fois primée, s’inscrit quant à elle dans la plus pure tradition germanique, avec des traces d’agrumes et une mousse généreuse. L’utilisation de différents malts de blé caramélisé, de malts d’orge sélectionnés et de houblons finement dosés affinant le tout, elle n’a pas à rougir face aux standards du genre.

Sobrement baptisée Amber, la bière ambrée proposée par la brasserie se démarque par l’utilisation de quatre sortes de malt et de trois houblons aromatiques différents, lui conférant une magnifique robe cuivrée et une belle complexité en bouche, avec un final caramélisé.

Proche géographiquement des contrées romandes, la brasserie Aare Bier démontre une fois de plus la perméabilité du Röstigraben, du moins lorsqu’il s’agit de bière. Prost!

Ecrire à l’auteur: max.moeschler@leregardlibre.com

Crédit photo: ©️ Aare Bier

La Nébuleuse: vers l’infini et au-delà de la brasserie

Les vendredis de la microbrasserie – Arthur Schneiter

Derrière les cuves et la créativité foisonnante des prolifiques brasseurs de Renens se cache une galaxie communautaire, propulsée par une envie sincère de partage et d’entraide et la volonté de démocratiser la craft en Romandie, sur tous les plans. Comment se matérialise-t-elle et quels en sont les principaux axes? J’ai rencontré Kouros et Camille dans leur sympathique taproom du Closel pour en discuter autour d’une mousse.

Lire la chronique

Les bières prennent la place du vin au restaurant!

Les vendredis de la microbrasserie – Jonas Follonier

De plus en plus de restaurants proposent un choix de bières intéressant, répondant ainsi à une demande croissante des clients pour accompagner leur repas de bière. Et non pas de vin. Une petite révolution gastronomique.

Lire la chronique

«Heavy Metal, Heavy Beers»: retour sur le Pétrole Festival à Saignelégier

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Il semblerait qu’en matière de bière, tous les chemins ne mènent pas à Rome, mais bien à Saignelégier, au coeur des Franches-montagnes. Une fois n’est pas coutume, nous revenons aujourd’hui sur l’un des événements merveilleusement déjantés dont la brasserie BFM a le secret: le Pétrole Festival.

Lire l’article