Archives par mot-clé : japon

Les Billes du Pachinko – Un voyage intérieur

Les lettres romandes du mardi – Nicolas Jutzet

Le Regard Libre et ses lecteurs ont découvert Elisa Shua Dusapin grâce à son premier livre Hiver à Sokcho. Une rencontre relatée dans notre vingt-neuvième édition (juillet 2017). Entre temps, le livre s’est transformé en véritable succès, faisant de son auteur une promesse désormais attendue au tournant. Dernièrement, Elisa Shua Dusapin fut même l’invitée de l’Elysée, conviée au palais de l’Elysée par le président français Emmanuel Macron en présence de son homologue sud-coréen, Moon Jae-In. Que de chemin parcouru!

Continuer la lecture de Les Billes du Pachinko – Un voyage intérieur

« The Third Murder » 

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

« Jusqu’à présent, je n’avais personne à qui en parler. Ça ne peut pas être pire. »

Sur les rives du fleuve, éloignés des agitations nocturnes et des regards indiscrets, marchent l’un derrière l’autre Misumi (Koji Yakusho) et son ancien employeur. Piano et violoncelle entonnent en crescendo leur litanie, trop douce à cet instant où, sous les yeux du spectateur, Misumi assassine puis brûle celui qui l’a licencié quelques jours auparavant.

Continuer la lecture de « The Third Murder » 

« L’Ile aux chiens », une œuvre d’art complète

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

Japon, dans un futur proche. Tous les chiens de la ville de Megasaki souffrent de la grippe canine et de la fièvre de la truffe, des maladies apparemment contagieuses pour l’homme. Le maire Kobayashi décide alors d’isoler – littéralement – ces chiens sur une île abandonnée où sont déversés tous les déchets de la ville. En guise de gage, le maire y envoie son propre chien, Spots. En six mois, l’île se peuple de tous les chiens de la ville, tous mystérieusement atteints de cette fièvre dangereuse. Ici, leurs journées se déroulent entre une bagarre pour un sac poubelle et la remémoration de leur passé domestiqué, jusqu’au jour où atterrit sur l’île un petit pilote à la recherche de son meilleur ami à quatre pattes.

Continuer la lecture de « L’Ile aux chiens », une œuvre d’art complète

« Vers la lumière » : entre perte et oubli

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

« Rien n’est plus beau que ce que l’on a sous les yeux, et qui s’apprête à disparaître. »

Un homme entre dans un cinéma. Il place des écouteurs dans ses oreilles. « Testo, testo », dit la voix émanant des écouteurs, en japonais. Silence et obscurité. Le champ s’ouvre sur une rue japonaise. Misako Ozaki (Ayame Misaki) décrit en son for intérieur les événements qui s’y déroulent et les personnes la peuplant à l’instant. Un par un, tous passent sous le regard de la jeune femme. Et puis seule la voix. Dans une petite salle de bureau, nous retrouvons alors Misako et comprenons sa frénésie descriptive ; elle est chargée de créer le texte d’audiodescription d’un film. Continuer la lecture de « Vers la lumière » : entre perte et oubli

Washington, Pyongyang et le téléphone rouge

Regard sur l’actualité – Loris S. Musumeci

La tension est montée en un rien de temps. Après les lancés de missiles nord-coréens du 4, 8 et 28 juillet derniers, Donald Trump n’a pas laissé planer le doute quant à la posture qu’il comptait tenir face à Kim Jong-un. Il a promis mardi à son ennemi, dans un élan d’improviste, « un feu et une fureur que le monde n’a jamais vus jusqu’à présent ». Ce point culminant des appels belliqueux ne fut pas sans rappeler la rhétorique de Harry Truman en 1945, déclarant aux Japonais qu’allait s’abattre sur eux « une pluie de destruction venant des airs comme on n’en a jamais vue sur cette Terre ».

Subitement, le chef de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a menacé en premier lieu l’île de Guam. Toujours dans un registre apocalyptique, il a condamné ce territoire américain en proximité de la péninsule à être « enveloppé par le feu ». Concernant les USA, sans trop de surprise de vocabulaire, ils deviendraient « un océan de feu ». C’est là tout l’enjeu des missiles intercontinentaux.

Continuer la lecture de Washington, Pyongyang et le téléphone rouge

« Silence »

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Crachez sur cette croix et dites que votre soi-disant Vierge Marie est une putain. »

1633. Pax Christi. Le Père Ferreira (Liam Neeson) a apostasié, dit-on. Les jeunes jésuites, Rodrigues (Andrew Garfield) et Garupe (Adam Driver), ne peuvent l’accepter. Comment leur mentor, parti évangéliser le Japon, a-t-il pu renier sa foi ? Il faut s’embarquer à sa rescousse.

Les deux néo-missionnaires partent pour l’Extrême Orient. Dans une terre inconnue, mystérieuse, hostile. La réalité sur le lieu est pire qu’imaginée. Rodrigues et Garupe sont accueillis sur l’île par une petite communauté chrétienne clandestine. Ils doivent se cacher. Le Grand Inquisiteur crucifie tous les dénommés « kiristan » qui ne renient pas leur religion par un geste blasphématoire. Pis encore pour les prêtres, à la fois porteurs de mensonge et de colonisation. Continuer la lecture de « Silence »