Archives par mot-clé : cinéma suisse

«Croisées»: entre matière et mémoire

Les mercredis du cinéma – Thierry Fivaz

Au soir du lundi 8 octobre, il régnait au cinéma Apollo de Neuchâtel une véritable effervescence. Pour la seconde fois de son histoire, l’association Pierrot Productions avait convié ses sponsors, partenaires et amis à venir découvrir en avant-première son nouveau court-métrage intitulé Croisées.

Continuer la lecture de «Croisées»: entre matière et mémoire

Au bonheur des «Dames»

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

C’est une histoire de femmes que nous relatent Stéphanie Chuat et Véronique Reymond dans leur film-documentaire suisse intitulé Les Dames. Cinq romandes autour des septante ans nous livrent le témoignage de leur quotidien, de leur rapport à l’amour et à la vie. Au fil des saisons, de Carnaval à Pâques et à Noël, nous suivons quelques moments de la vie de ces femmes qui, avec sympathie, partagent avec nous leur vision du temps qui passe, de la vie qui défile et des années à venir.

Continuer la lecture de Au bonheur des «Dames»

«Le Vent Tourne», la tête aussi

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

C’est un film qui ne ressemble à aucun autre. Réalisé par la Suissesse Bettina Oberli, Le Vent Tourne est un long-métrage exigeant bien que léger. Il relate l’histoire d’un couple de paysans alternatifs dans les Franches-Montagnes. Pauline et son conjoint élèvent leurs bêtes dans une démarche respectueuse de la nature et imperméable aux règles d’hygiène imposées par l’industrie animale. Leur quotidien, dur mais tranquille, va être bouleversé par l’arrivée de Samuel, un beau latin venu installer un éolienne. Derrière ce triangle amoureux, la thématique des idéologies, traitée de façon originale.

Continuer la lecture de «Le Vent Tourne», la tête aussi

«A l’école des philosophes», une magnifique philosophie de vie

Les mercredis du cinéma – Lauriane Pipoz

Dans son dernier documentaire, Fernand Melgar nous livre un regard sur cinq enfants affectés par un handicap. Accompagnés par des professionnelles, ces derniers vivent sous nos yeux leur première rentrée à l’école de la Rue des philosophes. Leur objectif pour l’année : « apprendre le métier d’écolier », selon Adeline, l’enseignante de la classe.

Continuer la lecture de «A l’école des philosophes», une magnifique philosophie de vie

Un mois riche en émotions

Le Regard Libre N° 41 – Jonas Follonier

Juillet devrait être synonyme d’été et donc de vacances, mais rien n’y fait, quand le travail est passion, le travail est constant. Nul motif de plainte, donc ; au contraire, de la joie ! Avec trois collègues, nous avons vécu le Festival international du film fantastique de Neuchâtel de manière intense, en visionnant chacun plus d’une vingtaine de longs-métrages en une semaine. Notre dossier spécial, occupant les p. 26 à 54 de cette édition, ne regroupe qu’une sélection de nos critiques – toutes disponibles sur notre site internet – ainsi que deux entretiens exceptionnels avec un réalisateur et une actrice de talent.

Continuer la lecture de Un mois riche en émotions

Au-delà de la note bleue

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Il est rare, très rare d’assister à des documentaires aussi réussis. Réalisé par la Suissesse Sophie Huber, Blue Note Records : Beyond the Note nous propose une délicieuse rétrospective sur cette mythique maison de disque, consacrée au jazz, au vrai. Notre article grand format.

Continuer la lecture de Au-delà de la note bleue

« Une dernière touche (Die Letzte Pointe) » de Rolf Lyssy : l’illusion dangereuse

Les mercredis du cinéma – Thierry Fivaz

Du haut de ses quatre-vingt-deux ans, le réalisateur zurichois Rolf Lyssy livre avec Une dernière touche (Die Letzte Pointe) une comédie aux motifs délicats, à savoir : la vieillesse, l’amour et la mort.

Continuer la lecture de « Une dernière touche (Die Letzte Pointe) » de Rolf Lyssy : l’illusion dangereuse

L’histoire extraordinaire de Katharina von Arx

Le Regard Libre N° 37 – Jonas Follonier

Tous deux voulurent à la fois vivre leur amour passionnel et suivre leur tracé personnel. Katharina von Arx et Freddy Dilhon formèrent un couple unique, menacé par l’arrivée d’un troisième être dans leur vie. Cette histoire, l’auteur et historien suisse Wilfried Meichtry a voulu la tourner au cinéma, entre fiction et documentaire.

Jonas Follonier : Jusqu’au bout des rêves s’ouvre sur la rénovation d’un prieuré vaudois. Ce film, c’est l’histoire d’un couple, certes, mais ne serait-ce pas surtout celle d’une maison ?

Continuer la lecture de L’histoire extraordinaire de Katharina von Arx

« Jusqu’au bout des rêves »

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Jusqu’au bout des rêves raconte l’histoire extraordinaire de Katharina von Arx et Freddy Dilhon, deux êtres désireux à la fois de suivre chacun leur chemin personnel et de vivre ensemble leur grand amour. C’est aussi l’histoire d’une résidence, qui va prendre tant de place qu’elle va engendrer une forme de ménage à trois. A la fois documentaire et œuvre de fiction, le film narre une histoire réelle, qui s’est passée en Suisse. Continuer la lecture de « Jusqu’au bout des rêves »

« L’ordre divin», quand le courage d’une femme vire à la caricature féministe

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

Une rubrique partenaire de Cinérevue, l’émission cinématographique de NeuchVox. Prochain direct : lundi 3 juillet 2017, 20h30 – 21h00

« Je ne veux pas finir dans un trou comme une femme au foyer ! »

Nora (Marie Leuenberger) mène une existence plate et soumise dans un petit village isolé de Suisse orientale. Interpellée par la révolte adolescente de sa nièce ainsi que par des vagues de protestations féministes venues de la ville, la mère de famille se pose toujours davantage de questions quant à sa place dans la société. « Dis, qu’est-ce que tu dirais si je recommençais à travailler ? », lance-t-elle à son mari, éveillée par une annonce de l’agence Kuoni pour une secrétaire. Le refus de son mari à entrer en matière sur la question s’accompagne d’un « Et tu ne peux rien faire sans ma permission. C’est la loi. »

Il faut changer cette loi. Que la lutte commence ! Une petite association de femmes demandant du respect se forme au village, sous la coordination de Nora. Rejointe par sa belle-sœur Teresa, au mariage malheureux, l’excentrique Madame Vroni et Graziella, immigrée italienne. Si leur démarche est déterminée, elle ne va pas sans de graves difficultés. Les hommes ne semblent pas prêts à bouleverser cet « ordre divin » qui les érige en maîtres.

Continuer la lecture de « L’ordre divin», quand le courage d’une femme vire à la caricature féministe