« Walking with the wind »

Festival International de Films de Fribourg – Jonas Follonier

Nous nous trouvons dans les chaînes montagneuses de l’Himalaya. Un jeune garçon, Tsering, fait chaque jour sept kilomètres de marche pour se rendre à son école. Les paysages qu’il traverse resplendissent de beauté, tout comme son visage et celui de ses camarades de classe. Son itinéraire de retour va se compliquer quand l’écolier de dix ans décide de ramener une chaise cassée à son village, en guise de bois pour le feu.

Walking with the wind est l’un des douze films en lice pour le Prix international des longs-métrages du Festival International de Films de Fribourg. Réalisé par Praveen Morchhale, le film se différencie du cinéma indien classique qui est produit actuellement. Singulièrement philosophique, il s’adresse à un public de tout âge, du petit homme pouvant se reconnaître dans le protagoniste au bourgeois-bohème cinquantenaire abonné au FIFF.

Un très bon cru que ce long-métrage, dont il faut avant tout louer la photographie. Rien que pour les images de l’Himalaya, il vaut la peine de faire un saut à l’une des prochaines projections, qui bénéficieront en outre de la présence du cinéaste. Celui-ci est en train de faire le tour du monde avec son film, et c’est sans doute mérité. Les âmes en quête de voyage et de leçon de vie auront raison d’aller visionner cette marche avec le vent.

Ecrire à l’auteur : jonas.follonier@leregardlibre.com

Crédit photo : © Walking with the wind

Laisser un commentaire